LP2 ² (Face A) / Les films, les moyens de transport, les souliers, les cheveux et les magasins

by Navet Confit

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $10 CAD  or more

     

1.
La poste 03:10
quand tu parles de quelqu’un est-ce que tu parles de quelque chose ou tu fais semblant de dire parce que ta sœur elle était comme ça as-tu pensé à la poste et alex tu fumerais les cloppes de qui si tu ne me connaissais pas et hier soir je me suis _____ pour voir ce que ça fait as-tu pensé à la poste as-tu pensé à la poste et ce bruit qui provient d’une pièce adjacente est peut-être celui d’une invitation à _____ as-tu pensé à la poste peux-tu le refaire pour moi je t’en prie s’il-te-plaît et même si tu ne veux pas le refaire j’ai déjà ça sur vidéo as-tu pensé à la poste as-tu pensé à la poste as-tu pensé à la poste as-tu pensé à la poste as-tu pensé à la poste et ce bruit qui provient d’une pièce adjacente est peut-être celui d’une invitation à _____
2.
Aujourd'hui 03:32
inspire l’éternité d’un moment une trace de poudre entre ta narine gauche et ta lèvre supérieure ça te donne un drôle d’air aujourd’hui je suis allé au magasin j’ai pensé à ma mère j’ai acheté des choses sans atteindre un état de grâce quelconque j’ai bu quelques cafés quelqu’un m’a regardé j’ai marché un peu, lentement comme si rien ne pressait ensuite, je me suis que c’était bien normal que tout le monde t’aime parce que tu t’habilles bien t’aime parce que tu t’abimes bien aujourd’hui je suis allé au magasin j’ai pensé à ma mère j’ai acheté des choses sans atteindre un état de grâce quelconque
3.
On a ri 02:46
te prendre en photo dans le noir avaler des cachets et tout l’argent que j’ai gagné je te l’ai donné pour tes souliers tes souliers je t’ai croisée au supermarché tu achetais des légumes et des fruits tu étais jolie et on a ri on a ri
4.
il y a peut-être quelqu’un derrière le rideau de la douche il serait plus facile de ne pas manger (nancy) il serait plus facile de rester seul il serait plus facile de ne plus sortir il serait plus facile de se noyer il serait plus facile de tout oublier il serait plus facile de ne pas avoir envie il serait plus facile de faire semblant il serait plus facile de perdre du temps tu vois j’ai déjà pensé à tout ça et je crois que je n’y arrive pas mais toi, peut-être que oui il serait plus facile de ne pas m’engager il serait plus facile ne pas bouger d’ici il serait plus facile de fixer les écrans il serait plus facile de laisser les murs blancs il serait plus facile de me laisser faire il serait plus facile de fermer la lumière il serait plus facile de me laisser aller il serait plus facile de ne pas travailler parce que j’ai eu plusieurs emplois que je n’ai jamais vraiment aimé alors je crois que je n’aime pas les emplois en général tu vois j’ai déjà pensé à tout ça et je crois que je n’y arrive pas mais toi, peut-être que oui
5.
tu regardes toujours le générique jusqu’à la fin ensuite tu mets ta veste et tu me dis que tu as faim nous mangeons souvent quelque chose ensuite on s’embrasse et on se dit que c’était bien qu’on se reprendra peut-être la semaine suivante tu me parles d’un autre film que j’ai bien envie de voir aussi tu arrives chez toi plutôt fatiguée tu t’asseois sur ton lit en remuant les pieds tes rêves ont des airs de tempête quand tu te réveilleras ce sera l’été et tu t’étireras peut-être jusqu’au dîner tu prendras bien soin de toi tu me l’as promis
6.
L 03:46
l’appartement vidé les chaînes de télé et toi tu penses à quoi les guêpes qui te mordent et tu les mords aussi et moi je ne pense à rien les vélos qui passent sur mes murs de glace je crois que je ne vis rien les bourgeons dans ma tête le silence et j’arrête je ne dirais plus rien je ne dirais plus rien parce que je suis nu(l) et toi aussi parce que je suis tellement loin lessivé par une version compliquée de ta langue dans sa bouche d’une étreinte incorporelle d’une enceinte fluorescente dis-moi que je suis un con
7.
Aspirines 03:14
je m’imagine une scène de film où tout est habillé d’une lumière fine, presque invisible et quelques cendriers et tout le monde s’ennuie je ne crois pas et toi non-plus et une lumière jaune un chien immense, une rivière blanche et un ventilateur il est pour toi, il te suggère et l’ascenceur attend on te retrouve, tu inconsciences une boîte de souliers ta parafine, ta parenthèse ta poutre étudiée ton parapluie, tes jambes aussi et le bout de tes ongles ta collection de macarons et tes quatre losanges et tu ris de, et je ris de à deux nous rions de tout le monde s’ennuie
8.
Hublot 09:09
le garçon qui a décidé de se laisser tomber à ce moment précis aurait pu te tomber dans l’œil parce qu’il fait chaud et par le hublot tu voyais le ciel et les rayons des magasins tu cours dans l’escalier des ciseaux dans les mains les souris dans ta chambre les souris dans ta chambre et tu ris parce qu’elles ne feront rien et l’évier sur ton bras tes mégots comme des doigts les ampoules de tes pieds les ampoules de tes pieds tu les crèves parce qu’elles ne te font pas de bien et par le hublot tu voyais le ciel et les rayons des magasins --- "j’ai du cellophane sur les oreilles de la confiture dans tes cheveux un jour j’ai vu la lune, la lune dans ta fenêtre j’aurais voulu que tu viennes la voir, la voir par le trou dans la porte qui laisse rentrer des fois les souris mortes " - Carl-Éric Hudon
9.
tes bottes sont comme des tigres qui mangent tes jambes et tu parles comme des chansons de noel et moi je suis celui qui a écrit la chanson, qui a fait la musique et qui a dit aux machines quoi jouer pendant que je chantais tes yeux sont comme des bulles de savon dawn et tu danses comme une fille de cinéma et tu te fous des fauves tu leur grattes les oreilles sans te soucier de cette histoire de roumain ivre attaqué dans un cirque de madrid et quand il y a des solos dans les chansons tu lèves le son et tu écoutes souvent la même plage en boucle jusqu’à ce que jérôme te dise d’arrêter la musique
10.
Samsam 04:55
tu pourrais me soustraire tu pourrais faire tu pourrais me couper les cheveux tu pourrais faire je pourrais être toi et moi tous les deux dans une voiture je pourrais être qui tu veux sur les toits je suis _____ tu pourrais être lui ou elle tu pourrais être belle tu pourrais me faire mal je pourrais être sal je pourrais être toi et moi tous les deux dans une voiture je pourrais être qui tu veux sur les toits je suis _____
11.
après avoir retiré les cendres de mon pied de ta bouche je me suis demandé comment les colibris et j’ai écouté everybody hurts et ensuite j’ai vu des clowns retirer des tissus de leurs machoires à l’infini un taxi pour jami gertz ensuite je suis allé dans l’espace et j’ai croisé ta mère et elle m’a préparé un repas nous étions vendredi et j’aurais voulu te dire mais je n’ai jamais su parler alors je suis rentré chez moi regarder des portraits des portraits de toi un où tu es assise un où tu es debout un pris devant chez toi tu ne regardes pas l’objectif ou la caméra ou ce peintre qui voulait faire un vrai portrait de toi comme dans les films quand ils font de vrais portraits des acteurs qui jouent dans le film que l’on regarde mais que l’on n’aime pas vraiment mais c’est parce que le décor est mal choisi mais on ne sait pas que c’est pour cette raison-là qu’on n’aime pas le film et toi tu aimes le film un taxi pour jami gertz
12.
et greffée ta langue je ne parle plus un chat qui dort sur le tapis vaut trois cachets à bouche que veux-tu tu te serviras du téléphone si tu en as besoin et joyeux anniversaire quelques bougies éteintes un pas de plus vers la mort cette rue est brisée elle n’est pas comme les autres il me semble et cet homme devant ce commerce ouvert vingt-quatre heures est habillé de noir, je crois ce que tu vois sur l’autoroute ce sont les astres qu’on a pliés pour mieux pouvoir les ranger tu te souviens on deviendra de vrais sacs de plastique avec toutes les lettres qu’il faut pour écrire le mot plastique p-l-a-s-t-i-q-u-e

credits

released September 11, 2007

Enregistré et mixé au Studio Piccolo (studio M) de mai à juillet 2007.

Réalisation, mix et direction artistique – Navet Confit
Prise de son et mix – Vincent Blain
Prise de son additionnelle – Navet Confit (à l’Antre du Navet et dans le sauna du Fantôme 8)
Mastering – Richard G. Benoît, Circustricks

Paroles et musique – Navet Confit
Sauf pour :
Hublot (paroles de Navet Confit / Carl-Éric Hudon)
Grunge (paroles de Navet Confit / Marie-Hélène Poitras)

Arrangements – Navet Confit
Arrangements et direction des cordes et cuivres – Pierre-Philippe Côté
Arrangements et mix des sections rythmiques et séquences pour Janvier (le mois) et Un cerf-volant – Domi Lucide

Design graphique – Isolée (Alex Émétique, Robert Young et Danilo Biagioni)

Photographie – Mélanie Nadeau, Joel Nadeau et Sébastien Lafleur

license

all rights reserved

tags

about

Navet Confit Montréal, Québec

Auteur, compositeur, interprète, arrangeur, mixeur et réalisateur d’albums, Navet Confit est un discret et affable polymathe indie avec une propension pour les sourires en coin. Tenant d’autodérision, d’odes au futile et de listes trop longues, il va continuer de déranger poliment, sans convention ni compromis. ... more

contact / help

Contact Navet Confit

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Navet Confit, you may also like: